Déguster le vin
  • Imprimer

Déguster le vin

Déguster le vin

Examen visuel

Inclinez le verre devant un fond blanc ( serviette ou feuille de papier) et observez sa couleur( à la lumière naturelle), son intensité et ses nuances en bordure du verre. Faites tourner le vin dans le verre pour déterminer sa viscosité. Les vins visqueux contiennent une teneur en alcool et/ou en sucres résiduels plus importante.

On ne compare la nuance de tous les vins mais avec celles de vins de la même appellation. Observez le vin du bord jusqu’au centre.

photo de couverture: lhommetendance.fr

photo: chateau-brun.com

les larmes

Les larmes du vin qui descendent lentement indique un degré d’alcool plus élevé, mais n’ont rien à voir avec la qualité.

photo: vineabox.com

Examen olfactif

Placer votre verre sous votre nez et reniflez une fois pour préparer votre nez. Faites ensuite tourner le vin dans le verre ( cela permet de libérer les arômes) et sentez de nouveau, humez l vin plus longtemps et plus lentement.
Si votre nez sature, humez votre avant-bras, évitez de porter un parfum. Prenez le temps de réfléchir après avoir senti.
les arômes :
  1. primaire = la jeunesse ( fruits, agrumes, fleurs, végétaux et minéraux)
  2. secondaire= la maturité ( levure et fermentation)
  3. tertiaire= le vieillissement ( arômes vieillissement et fût de chêne)

photo: nature-et-vins.fr

Examen gustatif

Prenez une grande gorgée de vin et essayez de le répartir dans votre bouche, puis continuez avec plusieurs petites gorgées afin d’identifier des arômes.
Concentrez-vous sur les sensations dans votre bouche. le sucré se détecte sur le bout de la langue. L’acidité fait saliver, les tanins font la texture du vin et assèchent la bouche, l’alcool provoque une sensation de chaleur au fond de la gorge.
 
photo: nature-et-vins.fr

les préférences gustative

peu sensible : mange sans sourciller des plats épicés et aime les saveurs riches et prononcées. Ne sente pas l’amertume. Le candidat idéal pour les vins intenses (entre 10 et 25% de la population)
 
sensibilité moyenne: sente bien l’amertume ainsi que les tanins. Capable d’apprécier la plupart des vins. Développez votre palais. ( entre 50 et 70% de la population)
 
hypersensible: tout ce que vous goûtez a une saveur intense ( salée,sucrée, acide, grasse et amère) pas fan de l’amertume. Incitation à manger équilibré et vous aimez les vins délicats.
 
Les femmes ont deux fois plus de chances d’être des super_goûteurs que les hommes.
 
la meilleure façon d’améliorer votre sens du goût et de passer du temps à sentir et à identifier les arômes.
 
astuce : Exercez-vous à la dégustation à l’aveugle avec vos amis. Masquée les étiquettes, versez une petite quantité de chaque vin et faites un tour de table.
Commencer par des vins mono-cépage.( une seule variété de raisin)
 
Cette méthode en quatre étapes : examen visuel, examen olfactif, examen gustatif, conclusion. Elle permet de distinguer et d’identifier les caractéristiques principales d’un vin et d’améliorer sa mémoire olfactive et gustative.
Pour un verre de dégustation, comptez 60 ml.
Pour dénicher les dernières idées et rencontrer les passionnés, rendez vous sur zodiosphere.fr