• Imprimer

Cuisine J’ai testé pour vous les couteaux d’office

Cuisine J’ai testé pour vous les couteaux d’office

Dans le cadre de ma mission d'ambassadrice Zodio, il m'a été demandé de faire un test de toute la gamme de couteau d'office référencé en magasin. Je savais que j'aurais à tester différents produits d'un même genre mais quand j'ai vu le sac avec la quinzaine de couteaux, je me suis un peu inquiétée… J'ai retrouvé la sensation de "stress" que j'éprouve devant le rayon couteau : trop de choix, c'est vraiment difficile ! C'est ce qui explique que finalement je n'ai jamais vraiment acheté un bon couteau d'office… Cette fois, même si ça a été long, j'ai pu tous les tester et me faire une idée. Par la même occasion, je peux ainsi vous donnez des éléments de choix pour vous aider vous aussi à vous décider devant l'immensité d'un rayon couteau.   D'abord quelque définitions :   C'est quoi un couteau d'office ? Un couteau d'office est un petit couteau à lame courte et pointue (entre 7 et 12cm), dépourvue de dent. Le couteau d'office est le premier couteau indispensable pour cuisiner. Un bon couteau d'office doit être pensé pour un usage quotidien.   Quelles sont les différences majeures entre les couteaux ? La matière de la lame :
  • L'Acier : C'est l'acier (alliage de fer et de carbone) qui compose les lames de couteaux qui définit sa qualité. Le carbone apporte la durêté à l'acier. Plus il en contient, plus il sera dur. Une lame dure pourra être aiguisée plus précisément et le restera plus longtemps. Il existe 3 grandes familles d'acier pour les couteaux : l'acier carbone, l'acier inoxydable et l'acier damas.
  • La Céramique : Extrêmement tranchante, les lames des couteaux en céramique peuvent garder leur tranchant très longtemps (en théorie). Elles possèdent aussi de nombreuses qualités antiallergiques et ne rouillent pas. Elles sont plus fragiles que les lames en acier, il faut prendre plus de précaution de rangement.
Lame forgée ou découpée : Une lame forgée est plus lourde, plus solide, plus tranchante et reste aiguisée plus longtemps qu'une lame découpée. Elle est forgée à partir d'une barre brute d'acier. Les lames découpées sont, comme leur nom l'indique, découpées par une presse dans une feuille d'acier. Elles coutent bien moins chères que les lames forgées car le travail est automatisé et nécessite bien moins de matière.   La soie : C'est le prolongement de la lame au sein du manche. La soie sert à l'assemblage entre le manche et la lame. Elle peut être de différentes formes. Un couteau pleine soie sera de meilleure qualité car cette dernière lui apporte un meilleur équilibre et le rend plus solide.   Comment faire pour tester tous ces couteaux ? Classement des couteaux : au vu du nombre et de la diversité des couteaux, j'ai d'abord constitué des groupes car certains sont finalement difficilement comparables entre eux. J'ai fait 3 groupes :

Les "petits" couteaux

 

Les couteaux un peu plus grands à lames en acier

 

Les couteaux à lame de céramique

  La méthode de test : J'ai utilisé chacun des couteaux pour faire les mêmes découpes en choisissant des matières diverses afin de pouvoir les comparer au mieux. Avec ces couteaux, j'ai donc coupé du saucisson finement, des tomates en rondelles, des carottes et des courgettes en petits dés, de la viande en petits morceaux, du fromage. J'ai également utilisé ces couteaux pour dégraisser un morceaux de boeuf (paleron). Après le test minutieux de chacun des produits, j'ai utilisé les couteaux au gré de mes envies pour voir ceux qui me plaisaient vraiment sur la durée, j'ai eu très vite mes petits chouchoux (mais je ne vous dis pas lesquels tout de suite !)   Comparaison des couteaux n° 1 : Les petits couteaux
  De gauche à droite : – Le 1er est un couteau de la marque Nogent, il a une lame en acier micro dentelée. Il passe au lave vaisselle. Prix : 9.90€ Mon avis :  ce couteau est assez decevant, sa lame micro dentelé devrait lui permettre d'être plus habile que les autres sur du saucisson ou des tomates ce qui n'a pas été franchement le cas.   – le 2eme est un couteau pradel avec un manche en bois et une lame en acier de pleine soie. Prix : 5.20€ – Coup de coeur des petits couteaux ! Mon avis : ce couteau est très tranchant, lame complètement droite (contrairement à la majorité des couteaux) est surprenante au 1er abord. C'est mon préféré parmi les petits couteaux même si le manche est petit donc pas toujours pratique dans sa prise en main.   – le 3ème couteau est un pradel également avec une lame en acier et un manche en bois rouge ce qui lui donne une touche d'originalité. Cependant, il m'a fait une impression un peu "cheap". Prix : 2.20€ Mon avis : bon tranchant mais sans plus, je n'ai pas été convaincue par ce couteau.   – le 4ème couteau est un opinel avec un manche en bois, une lame en acier recourbée et un grattoir. Prix : 7.50€ Mon avis : sa lame recourbée et son grattoir peuvent paraitre séduisantes mais finalement ça en fait un couteau qui ne s'utilise que pour certains types de découpes. N'achetez ce couteau que si vous avez déjà un couteau plus passe partout.   Mon avis global sur les petits couteaux : ils me paraissent parfait quand on a besoin d'emmener un petit couteau en pique nique ou en vacances. Très bien si on a déjà un couteau plus grand qui va mieux convenir dans de nombreux cas. Vous aurez compris, ce n'est pas parmi ces couteaux que je choisirai mon couteau à tout faire car un manche petit n'est pas toujours agréable à la prise en main et une petite lame n'est pas pratique pour certaines découpes de légumes. Cependant si j'avais déjà un bon couteau à tout faire, il me plairait d'avoir un petit couteau comme ceux là, je choisirais le 2ème qui a le meilleure rapport qualité-prix.   Comparaison des couteaux n° 2 : Les couteaux à lames plus grandes en acier (1ère partie)
  De gauche à droite :   – Le 1er est un couteau de la marque Pradel, il a une lame forgée en acier. Il passe au lave vaisselle. Prix : 4.50€ – coup de coeur ! Mon avis :  ce couteau est très peu cher par rapport à sa qualité, ce fut une bonne surprise pour moi quand j'ai découvert le prix de ce couteau (je ne connaissais pas les prix quand j'ai fait les tests). La prise en main est très bonne, très agréable du fait de l'acier. Le tranchant est très bon même sur une viande difficile à dégraisser mais un peu moins précis sur une découpe de légumes. C'est cependant un très bon couteau avec un rapport qualité prix imbattable.   – le 2eme est un couteau pradel avec un manche en plastique au toucher " soft" pour une meilleure prise en main (c'est ce qui est écrit sur l'emballage). Il passe au lave vaisselle. Prix : 6.90€ Mon avis : Déception du manche qui n'est pas si vraiment agréable voir désagréable sur le mien car des petits bouts de platiques piquants dépassaient. Ce couteau est bien tranchant pour des légumes mais pas assez pour un morceau de viande difficile, la lame ne se prolonge pas dans le manche ce qui le rend assez "fragile" (j'ai vu la lame se "tordre" lors d'une découpe difficile de fromage sec par exemple).   – le 3ème couteau de la marque deglon, c'est une lame forgée également avec une lame en acier. Il passe au lave vaisselle. Prix : 25.90€ Mon avis : C'est un couteau de très grande qualité, avec un très bon tranchant même pour des pièces très difficiles à couper comme une viande à dégraisser. Son prix en fait un couteau plutôt destiné à des personnes qui cuisinent beaucoup.   Comparaison des couteaux n° 2 : Les couteaux à lames plus grandes en acier (2ème partie)
  De gauche à droite :   – Le 1er est un couteau de la marque Brabantia, il a une lame en acier d'environ 10cm. Il passe au lave vaisselle. Il dispose d'un petit étui qui protège la pointe de la lame. Prix : 17.50€ – Le choix de "la table de Gaelle" parmi tous les couteaux testés Mon avis : ce couteau a une très bonne prise en main, une lame de 10cm qui semble finalement s'adapter à tous les types de découpes, ni trop petite, ni trop grande. Son tranchant est très efficace tant sur les fruits que sur la viande. Ce couteau est pour moi vraiment le couteau de base à avoir dans son tiroir de cuisine.   – le 2ème est un couteau "masterchef" avec un manche en plastique qui passe au lave vaisselle. La lame est la plus grande de la sélection, elle mesure 12.5cm. Prix : 10.90€ Mon avis : la prise en main de ce couteau est très bonne. Il est très bien pour couper les légumes "mous" types tomates ou poireaux. Il est trop grand pour découper du saucisson de manière agréable et pas très performant avec des carottes ou de la viande "dure".   – le 3ème couteau est un couzon avec une lame en acier de 7.5 cm. Il a manche en bois, le lave vaisselle n'est donc pas conseillé. Prix : 13.20€ Mon avis : Ce couteau est très beau, très classe. Même si ce n'est pas le meilleur de tous j'avoue avoir un petit faible pour lui, il a une petite lame mais une lame redoutable, très efficace et très précise (idéale pour les tomates ou les oignons). C'est un couteau qui pourrait par exemple être une bonne idée de cadeau. Comparaison des couteaux n° 3 : Les couteaux à lame en céramique Attention, l'utilisation de couteaux en céramique nécessite quelques précautions : ne pas désosser, ne pas couper sur une planche en verre, le lavage à la main est conseillé.  
De gauche à droite : Le 1er est petit, léger, un étui est fourni pour protéger la lame avec un manche en plastique Prix : 5.90€ Mon avis : bon tranchant mais j'ai un doute sur la durabilité du tranchant (en fait ce couteau, je l'avais déjà et au bout de quelques mois la lame est déjà moins tranchante). Sensation de fragilité. C'est un petit couteau pas cher, très bien si vous voulez vraimen tester la céramique sans investir beaucoup d'argent.   Le 2ème a un gros manche en bois et une petite lame (7.5cm). Il est de la marque "my club". Prix : 19.90€ (existe en différente tailles, gamme complète) Mon avis : la lame est vraiment trop petite pour moi mais le tranchant est très bon.   Le 3ème a une lame noire, un étui pour la lame, un manche en plastique. Prix : 12.90€ Mon avis : la lame noire est très pratique car bien moins salissante que les lames blanches des autres couteaux en céramique. Ce couteau a une bonne prise en main, la lame a une longueur de 10cm très pratique, son tranchant est au top avec du saucisson mais pas si pratique avec les carottes ou tout autre aliment plus dur.   Le 4ème a une lame noire également, un manche en plastique recourbé Prix : 7.90€ – Je recommande ce couteau parmi les couteaux céramiques ! Mon avis : la lame est extremement pointue, c'est surprenant au 1er abord et je me demande si ça ne la rend pas  plus fragile. La lame noire est très pratique car bien moins salissante que les lames blanches des autres couteaux en céramique. Le tranchant est vraiment très efficace et très précis (pour les oignons ou les carottes). La lame de 9cm a une longueur très pratique. Le manche permet une bonne prise en main et il a un très bon rapport qualité – prix.   Le 5ème est de la marque "la table d'albert", il a une lame blanche et un manche en plastique. Prix : 15.90€ Mon avis : j'ai peu utilisé ce couteau car étant vendu dans un étui en mousse noire, la lame était pleine de mousse, très difficile à enlever. Après une utilisation avec des carottes, la lame est restée marquée alors que je l'ai nettoyée de suite… Après une première mauvaise impression, difficile de se faire un avis juste.   Mon avis global sur les couteaux en céramique : Pour moi, il faut acheter un couteau céramique une fois qu'on a déjà un bon couteau acier. Le couteau céramique ne peut pas être le seul couteau de votre cuisine ou alors sachez qu'il vous faudra le remplacer plus rapidement qu'un couteau acier qui s'aiguise quand il s'use et qui peut desosser une viande sans soucis. Il a un tranchant très précis donc ça peut être bien d'en avoir un en plus d'un couteau acier. Dans ce cas, je préconise largement un couteau à lame noire pour le côté moins salissant. Parmi les couteaux testés, je préfère le n°4 (en partant de la gauche sur la photo)   Voilà, vous savez tout sur les couteaux que j'ai pu tester, si je ne devais en retenir que 2, ce serait le couteau brabantia (n°1 de la 2eme photo des couteaux à lame en acier plus grand) et le couzon avec son joli manche en bois (sur la même photo).  

Si vous voulez vous rendre compte par vous même, vous pouvez vous rendre en magasin et si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter !

 
Pour dénicher les dernières idées et rencontrer les passionnés, rendez vous sur zodiosphere.fr