L’œuf de Pâques de mon enfance
  • Imprimer
Prix :  29€90

L’œuf de Pâques de mon enfance

L’œuf de Pâques de mon enfance

La petite fille en moi se souvient de ces moments à Pâques où l'on cherchait nos œufs avec mon frère dans le jardin de mes grands parents, où naïvement je pensais que les cloches étaient quand même sacrément sympas de laisser deux gros œufs…

Je me souviens tout particulièrement du moment où je venais casser mon œuf et prendre le plus gros morceau possible sous les gros yeux de ma mère!

J'ai grandi, je ne crois plus aux cloches sacrément sympas mais à mes parents qui tentaient juste d'éviter un drame ;) Donc cette année  je saute le pas, pas de cloches! Je fais moi même mon œuf! 

Pour cela, j'ai voulu tester le moule en polycarbonate de Matfer.

Alors de prime abord la bête est un peu effrayante mais pas de panique ça s'est bien passé. Je m'y suis quand même reprise à deux fois avant d'y arriver (d'où les photos avec le chocolat noir puis avec le chocolat blanc) .

Le tempérage est essentiel si vous souhaitez démouler votre oeuf correctement (et sans galérer hum). Je me suis facilitée la tache quand même en utilisant du Mycryo qui vous évite une étape de la courbe de température.

 Lors de mon premier essai, j'avais mal tempéré mon chocolat et voulu le démouler trop vite, du coup galère, agacement et drame… mon oeuf s'est cassé sur les rebords… Je recommence donc en respectant à la lettre le tempérage préconisé avec le mycryo et chose importante, je suis venue tapisser au pinceau une première couche de chocolat que j'ai laissé prendre au frigo 5 min puis je suis venue remplir mes moules, un par un sinon regalère,  en le tournant dans tous les sens pour que le chocolat vienne "couler" de lui même sur toute la surface du moule. Ensuite direction le frigo pour au moins 2 h.

 

Une fois que le chocolat a cristallisé, il se rétracte et vous pouvez venir démouler délicatement votre œuf, il vient tout seul, si vous sentez qu'il accroche encore, remettez le au frigo. Attention cette étape est un peu galère, vous ne voulez pas de traces de gros doigts sur votre  œuf si brillant grâce au tempérage que vous aurez galérer à faire… Je n'ai pas de solution miracle, de la patience et de la minutie… et un peu de camouflage en dernier recours 😉

Je me retrouve donc avec mes deux moitiés d'oeuf et là grand moment de solitude, comment les coller? Deux solutions : la première,  il vous reste du chocolat (1. votre fille n'est pas venue lécher ce qu'il vous restait  2. vous n'avez pas lécher ce qu'il restait), vous venez appliquer au pinceau une fine couche de chocolat sur les rebords, il n'y a plus qu'à réunir les deux parties puis lisser au doigt l'excédent de chocolat. La deuxième, vous n'avez plus de chocolat (mon cas donc) : faites chauffer 2/3 min au four une plaque (pas plus, il faut que ce soit juste chaud), positionner dessus une des moitiés de votre œuf, les rebords fondent, vous n'avez plus qu'à venir coller la seconde moitié!

Pour cacher les (quelques) traces de doigt, j'ai appliqué de la bombe alimentaire dorée et des décorations que j'ai collées avec de la colle alimentaire!

A vous de jouer maintenant!

Les + produits

Permet de faire un bel œuf

le polycarbonate

Les - produits

le prix

les 2 sphères ne correspondent pas parfaitement :/

Pour dénicher les dernières idées et rencontrer les passionnés, rendez vous sur zodiosphere.fr