Number cake vegan
  • Imprimer

Number cake vegan

Number cake vegan

J’ai refait l’expérience du number cake, car la version sans lactose (recette ici) avait beaucoup plu. Cette fois-ci, je réitère en le faisant entièrement vegan ! De fait, il n’y aura aucun produit d’origine animale.

J’ai également prévu de ne pas utiliser de noix de coco pour les personnes qui l’auraient en horreur. J’ai donc utilisé une crème diplomate à base de lait/jus de soja, si toutefois vous n’aimez pas le soja ou vous y êtes allergique et que vous n’aimez pas la coco, alors vous êtes un cas désespéré… Plus sérieusement, je n’ai jamais testé avec un autre lait végétal, mais apparemment c’est très compliqué, car seul le lait/jus de soja contient des protéines comme pour le lait animal, ce qui aiderait à tenir la crème montée.

Je me suis aidée des crèmes chantilly de la cheffe Linda Vongdara et son livre que j’adore et de perle en sucre (recette ici).

Personnellement, je trouve la crème de coco beaucoup moins grasse que celle faite à base de lait/jus de soja.

Par contre, en février, on se retrouve limité en fruits, alors j’ai choisi comme celui pour le number cake sans lactose, de la mangue et de l’ananas.

Toutefois, les fruits étant simplement pelés et coupés, vous pouvez, suivant la saison, garnir le number cake (dont la base reste la même) avec les fruits que vous voudrez ou avec de la pâte à tartiner, du pralin ou autres douceurs qui vous font rêver.

Pour les gabarits des chiffres, il en existe beaucoup sur internet, libre à vous de télécharger ceux qui vous conviennent, les découper pour les emporte-piècer sur la pâte.

Enfin, je vous conseille vivement de faire la recette sur plusieurs jours pour être tranquille le jour j.

La pâte sucrée vegan (à faire la veille)

Ingrédients

– 125 g de margarine végétale dur (type planta fin végétale)
– 45 g de sucre glace
– 40 g de poudre d’amande ou de fécule de maïs
– 45 g de lait/jus végétal
– 1 pincée de sel
– 250 g de farine

_____

Dans un saladier ou un cul-de-poule, mettez la margarine végétale coupée en cubes et le sucre glace. Battez-la margarine avec un fouet électrique ou à main jusqu’à ce qu’elle soit molle.

Ajouter ensuite la poudre d’amande ou la fécule et le lait/jus végétal. Battez de nouveau pour homogénéiser l’ensemble.

Mettez ensuite en trois fois la farine et mélangez entre chaque ajout. Pour cela, mélangez avec vos mains, ça évitera de trop travailler la pâte.

Formez une boule, aplatissez-la, filmez-la et placez-la au réfrigérateur une vingtaine de minutes.

Étalez la pâte sucrée directement sur une feuille de papier sulfurisé ou sur une feuille de silicone, sur 3 mm d’épaisseur.
Cela vous évitera de casser le chiffre en le déplaçant du plan de travail à la plaque de cuisson.

Préchauffez le four à 180°C.

Imprimez et découpez les gabarits (chiffres). Placez-les sur la pâte et tracez-les contours avec la pointe d’un couteau lisse, en appuyant suffisamment pour découper la pâte sans déchirer le papier cuisson.

Détourez la pâte. Placez les chiffres (pour chaque chiffre choisi, abaissez et coupez deux chiffres identiques) sur une plaque allant au four.

Mettez-les au four une vingtaine de minutes en surveillant pour avoir une pâte dorée.

Sortez-les et laissez-les refroidir.

La crème pâtissière vegan (à faire la veille)

Ingrédients

– 250 ml de lait/jus de soja vanillé
– 1 pincée de poudre de vanille
– 30 g de sucre en poudre
– 25 g de fécule (type Maïzena)
– 1,5 g d’agar-agar

_____

Versez le lait/jus de soja vanillé dans une casserole, la poudre de vanille, le sucre, l’agar-agar et la fécule. Mélangez le tout pour éviter les grumeaux et dissoudre la fécule.

Posez la casserole sur feu doux et mélangez continuellement jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Une fois la crème pâtissière prise, débarrassez-la dans un plat en verre, filmer-le et placez-le au réfrigérateur une fois la crème refroidie.

Petite info : je précise pour les récipients en verre, car les préparations grasses et chaudes risquent de se mélanger au plastique. Il est donc préférable d’utiliser du verre.

La crème à monter végétale (à faire la veille)

Ingrédients

– 100 g de lait/jus de soja enrichi en calcium ou vanillé (qui doit contenir de l’algue lithothamnium calcareum)
– 90 g d’huile de coco désodorisée (ou de beurre de cacao)

_____

Versez le lait/jus de soja dans une casserole, posez-la sur feu doux et portez le lait/jus à ébullition. Hors du feu, ajoutez l’huile de coco désodorisée ou le beurre de cacao. Et laissez le fondre en mélangeant le tout.

Versez le liquide dans un blender ou un récipient haut (type verre doseur). Puis mixer à pleine puissance (j’utilise le mode smoothie de mon blender 2 fois) pendant 4 minutes avec un blender ou un mixer plongeant pour bien émulsionner le tout.

Transvasez le tout dans un récipient ou un bocal en verre, fermez/filmez-le, et une fois refroidi mettez-le au réfrigérateur toute une nuit pour qu’elle soit bien froide.

Placez le bol/saladier et le(s) fouet(s) du batteur au réfrigérateur pour la nuit.

La crème diplomate (à faire le Jour J)

Ingrédients

– 190 g de crème à monter végétale
– 305 g de crème pâtissière

______

Transvasez la crème pâtissière figée dans un saladier ou un cul de poule et assouplissez-la en la fouettant énergiquement.
Mettez-la de côté.

OPTION n°1 : Versez la crème dans le bol/saladier froid et fouettez à vitesse moyenne à l’aide de votre robot ou de votre batteur à main.

Augmentez la vitesse d’un cran lorsque la crème commence à s’épaissir. Ensuite, il faut arrêter dès que le fouet laisse des traces bien distinctes à la surface de la crème.

Petite précision : Attention à ne pas trop la battre, il faut savoir s’arrêter au bon moment. En effet, si vous la battez trop longtemps, elle risquerait de grainer (séparation du lait et du gras) et d’avoir une texture granuleuse. Dans ce cas, elle serait irrécupérable.

La crème chantilly est prête lorsqu’elle est suffisamment ferme pour qu’une petite pointe (dit bec d’oiseau) se tienne au bout du fouet.

Ajoutez 2 cuillères à soupe de la crème fouettée à la crème pâtissière et fouettez rapidement afin de détendre la crème pâtissière (et ainsi faciliter le mélange du restant de crème fouettée).

Puis mettez le reste de crème fouettée dans la crème pâtissière et mélangez le tout délicatement avec une maryse ou une spatule souple.

Placez la crème diplomate dans une poche munie d’une douille ronde ou cannelée (de 16 à 20 mm de diamètre) et conservez-la au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

OPTION n° 2 : Mélangez la crème pâtissière avec la crème liquide végétale froide. Puis versez le tout dans un siphon. Mettez 2 cartouches de gaz dans le siphon.

Réservez-le au froid.

Petite info : je vous conseille cette méthode lors des périodes chaudes, car la crème sera une horreur à monter avec le batteur lorsqu’il fait chaud.

Le number cake (à faire le Jour J)

Ingrédients

– 2 (ou 4) chiffres identiques en pâte sucrée
– de la crème diplomate
– 3 à 5 sablés aux formes diverses
– 1 cuillère à soupe de perles en sucre
– 100 g de fruits frais ou surgelés et décongelés
– des meringues / bonbons /chocolats, etc.

_____

Pelez et détaillez en cubes/tranches les fruits choisis.

Sur le premier chiffre, pochez la crème diplomate et disposez des cubes de fruits au centre du chiffre.

Puis superposez la seconde pâte (du même chiffre) sur la crème et réitérez l’opération. Rajoutez les morceaux de fruits, les sablés et les différentes décorations choisies.

Enjoy !


Pour dénicher les dernières idées et rencontrer les passionnés, rendez vous sur zodiosphere.fr